↑ Revenir à Massages

Évolutif

Evolutif – 1h00

C’est vous qui savez de quoi vous avez envie/besoin. Ce massage se construit au fur et mesure de la séance, à partir de ce que vous me formulez, ou bien au gré de ce que votre corps suggérera. A l’huile, au talc, à la bougie… à voir!

C’est le massage le plus libre et spontané de ma palette, en accord avec vous bien entendu !

Pour qui et quand ?

Il est par définition en adéquation avec vos envies et besoins. Vous pouvez donc le solliciter dans toutes les situations, pour viser une « remise en état générale », un moment de relâchement profond, un travail sur une partie plus éprouvée de votre corps (jambes, dos, ventre…)…  Le moment propice sera tout simplement celui qui vous semble approprié ! Il n’y a aucune contre-indication.

Tarifs

60 € plein tarif

50 € tarif « fidélité’ ou « découverte »

+ 25€ à domicile

Témoignages

« J’ai apprécié le fait d’être très détendue à la suite du massage. C’est une première vraie expérience pour moi. Je retiens les effleurages, le massage des pieds, la douceur du geste…

Le temps est passé très vite ! La sensibilité de Carole, son tact et son respect de l’intimité des personnes sont des qualités importantes qui m’ont tout de suite mise en confiance. » Eloïse M. (Paris)

« Je commence par la fin : quel bien-être ! Sentiment d’avoir laissé sur la table de massage, mes tensions, fatigues… Reprenons dès le début : se glisser sur la table sous des couvertures douces et sur une couverture chauffante ! Déjà on va mieux. La douceur et la chaleur continuent : huiles, massage, concentration, silences… Carole a au moins 5 bras» Chantal H.(Meudon)

 » Massage du corps entier : des moments surprenants comme le massage des mains et tout au long une sensation de détente, de douceur, et en même temps j’ai perçu le « travail » sur le dos, les jambes, le ventre. L’attention portée par Carole à ce que je sois bien, jusqu’au choix de l’huile ; dont l’odeur participe au bien-être acquis qui se ressent très vite. Le calme qui se dégage pendant « ce travail » a l’air de perdurer après… Vivement le prochain. » Faïza G. (Les Lilas)